Assemblée générale MJC Sarralbe 2016

Article Le Républicain Lorrain.

La MJC est une des plus importantes associations de la ville avec un éventail d’activités impressionnant.

Du sportif au manuel en passant par le ludique, le choix est vaste pour tous les âges.

La MJC, maison des jeunes et de la culture, et aussi communément appelée Maison pour tous, un terme qui convient parfaitement à cette association qui regroupe 348 membres et qui ne propose pas moins de 25 activités des plus variées et destinées à un large public et des tranches d’âge très étendues.

L’association présidée par Andrée Schell propose des ateliers aussi bien ludiques que manuels ou sportifs, dont certains débordent largement du cadre de la maison des associations, siège de la rue Saint-Philippe, occupant aussi bien les installations du complexe sportif que l’école élémentaire voisine ou encore les chemins de la campagne environnante.

Des manifestations grand public complètent ces rendez-vous hebdomadaires ou mensuels : sortie en Alsace, marche populaire qui avait réuni plus de 700 marcheurs ou encore le marché aux puces avec plus d’une centaine d’exposants.

L’accent sur les jeunes

Lors de leur assemblée générale, la présidente a mis en avant la motivation et la compétence des animateurs et noté l’importance du bouche-à-oreille pour étoffer l’effectif des ateliers.

Elle a aussi souligné « l’effort particulier en direction des enfants avec le spectacle jeune public, la danse hip-hop, le théâtre, le cirque ou des rendez-vous ponctuels comme la chasse aux œufs ».

Cette année, l’activité bande dessinée, le club Pokemon et l’atelier expression orale viennent d’enrichir l’offre en direction de la jeunesse.

25 propositions

L’association propose 9 ateliers sportifs et de détente : remise en forme, taï-chi, danse country, gym danse, gym douce, yoga, marches débutants ou confirmés.

12 ateliers de travaux manuels : fleurs et tissus, patchwork, bijoux Swarowski, cuir, cuisine, patch broderie, peinture paysanne, tricot, mosaïque, art floral, broderie Hardanger.

Quatre ateliers loisirs : photos, généalogie, scrabble, informatique.

Bénévoles à l’honneur

Liliane et Lucien George, responsable du club de scrabble, avaient été mis à l’honneur pour leur engagement.

Après avoir relancé le club moribond il y a 17 ans, le couple a réussi à transmettre sa passion à une vingtaine d’adeptes.

Ils ont décidé de passer la main.

L’objectif : rajeunir les cadres

L’interview

Andrée Schell préside les destinées de la MJC depuis 2011.

Une tâche bénévole difficile et qui demande une présence de tous les instants.

  • Comment gère-t-on 25 activités aussi diversifiées ?

Andrée SCHELL : « Chaque animateur est responsable de son atelier. Je suis plutôt dans la coordination. Il est important d’être à l’écoute des besoins des membres et des animateurs ce qui nécessite beaucoup de présence sur le terrain à la rencontre des gens, une manière aussi de se constituer un réseau nécessaire pour renouveler les offres. Et le côté administratif est très prenant. »

  • Des satisfactions, des déceptions ?

« J’ai toujours été à l’écoute d’autrui. Se mettre au service des autres est une bonne façon de s’épanouir et de se construire une vie sociale. C’est ma nature et la relation avec les autres dans la responsabilité m’apporte beaucoup de satisfaction. La déception viendrait plutôt du manque de communication entre les membres et les animateurs. Il faudrait sortir de cet esprit de consommateur et aller vers plus de responsabilité. »

  • Quels sont vos souhaits quant à l’avenir de l’association ?

« Rajeunir. Rajeunir les cadres et privilégier encore un peu plus les activités pour les jeunes. Un souhait plus personnel : j’aimerais continuer à m’investir mais en tant que membre du conseil d’administration, mais la relève est difficile à trouver. »