Chasse aux oeufs de Pâques organisée par la MJC Sarralbe. Photo RL

Article RL Sarralbe 19/04/2017

Malgré la fraîcheur matinale, l’ambiance était chaleureuse ce lundi matin autour de la maison forestière Saint-Hubert.

La chasse aux œufs de Pâques organisée par la MJC a connu son succès habituel.

Si les œufs n’étaient pas de vrais œufs, les récompenses étaient toutefois de vrais lapins… en chocolat.

Chocolats et peluche

Et c’est en trois catégories que les 34 enfants, souvent aidés par leurs parents tout aussi motivés, se sont disputé le territoire de l’arboretum pour dénicher le maximum de petits carrés en bois jaunes pour les moins de 6 ans, verts pour les 6 et 7 ans ou encore fuchsia pour les plus de 7 ans.

Une récolte échangée aussitôt au stand contre des friandises.

Une fois les paniers bien remplis, une deuxième chasse était proposée avec un seul cadeau surprise pour chaque catégorie : un superbe lapin en peluche.

MJC Sarralbe - Activité Photographie

Article RL 02/09/2016

A la Maison des jeunes et de la culture, la rentrée se profile à l’horizon et les responsables planchent sur la grille des activités de cette nouvelle saison qui débutera courant septembre selon les ateliers.

Avec près de 400 membres, la MJC, Maison des jeunes et de la culture, est une des plus grosses associations de la ville.

Pas moins de 27 animateurs bénévoles ou intervenants œuvrent au sein de cette association qui couvre un large domaine d’activités sportives, manuelles et de loisirs.

« Les activités de l’année dernière seront reconduites dans leur globalité , annonce la présidente Andrée Schell. Quelques interrogations néanmoins subsistent quant au maintien de l’une ou l’autre animation ayant connu moins de succès par le passé. Quant aux ateliers pour les enfants, il reste à les finaliser. »

Marche populaire MJC Sarralbe 2016

Article RL, lundi 1 aout 2016, Sarralbe

725 randonneurs avaient lacé leurs chaussures de marche dimanche dernier pour s’élancer sur les parcours proposés par les responsables de la MJC.

Pour cette 5e marche populaire, les organisateurs avaient choisi des itinéraires diversifiés et contrastés, au départ du centre socioculturel.

Un tracé bucolique qui, après avoir fait traverser les nouveaux aménagements sur la Sarre, franchir la passerelle sur l’Albe puis longer la halte fluviale, a invité les marcheurs à pénétrer dans la forêt Saint-Hubert, au niveau de la maison forestière par l’arboretum et le chemin des Mardelles.

À partir de là, une extension vers Willerwald suivi d’une large boucle jusqu’aux confins de cette commune a permis de boucler les 20 km réservés aux plus téméraires.

Avec ceux des 5 km et des 10 km, ce sont trois parcours qui ont été bien appréciés par les participants, tant par le tracé que par l’organisation menée par une cinquantaine de bénévoles.

Une satisfaction pour la présidente de la MJC, Andrée Shell, qui nous fait part de ces bons échos.

Parmi les randonneurs, des individuels, beaucoup de voisins allemands représentant quelque six communes sarroises, mais aussi des membres de clubs de marcheurs des environs, dont certains se sont particulièrement distingués.

Ainsi la palme est remportée par Les marcheurs du Lac de Holving avec 60 participants. Gros effectif aussi pour Kalhausen avec 39 affiliés ou encore Adamsviller et Grosbliederstroff (29).

Assemblée générale MJC Sarralbe 2016

Article Le Républicain Lorrain.

La MJC est une des plus importantes associations de la ville avec un éventail d’activités impressionnant.

Du sportif au manuel en passant par le ludique, le choix est vaste pour tous les âges.

Marche populaire MJC Sarralbe 2014

Source : RL, Sarralbe, 29/07/2014.

Les marcheurs de la région avaient rendez-vous dimanche matin à Sarralbe pour la troisième marche populaire organisée par la MJC. En individuel ou par groupe, les plus hardis se sont lancés dès 6 h 30 du matin à l’assaut des 20 km proposés par les organisateurs. Allure sportive à la fraîche, ils ouvraient la voie à travers la forêt Saint-Hubert pour se diriger vers Willerwald, puis la forêt de Herbitzheim, pour revenir par celle de Sarralbe. Pour beaucoup de randonneurs, le 10 km leur convenait parfaitement ; une distance qui leur faisait également profiter de la fraîcheur du chemin des mardelles qui prend naissance derrière la maison forestière. Quant aux adeptes du 5 km, le parcours était adapté, évitant les terrains difficiles.

Visite de la halte fluviale

Des parcours différents pour des objectifs physiques différents mais qui cheminaient par deux endroits incontournables : l’arboretum avec ses multiples essences et, en fin de parcours, la traversée de la halte fluviale. Cette dernière incitait les marcheurs plutôt à flâner à travers les sentiers, à commenter et à se laisser charmer par le site. La plupart des participants avaient fait leur petit calcul pour être de retour vers midi pour casser la croûte entre amis au centre socioculturel.

Au total, 730 marcheurs ont fait tamponner leur carton. Une satisfaction pour les 60 bénévoles de l’association, qui avaient un précieux compagnon : le soleil.

La MJC Sarralbe dans la presse : Marche populaire entre soleil et pluie

Article RL, publiée le 04/08/2013.

La marche populaire organisée par la MJC avait rassemblé 500 marcheurs qui se sont lancés sur les différents parcours proposés par les organisateurs. Un peu moins d'affluence que les années précédentes. La cause selon les organisateurs : la pluie qui s'était installée en cours de matinée et qui a découragé les derniers partants et ceux "moins habitués à ce type de manifestation". Trois parcours étaient proposés : 6 km ou 10 km dans les environs proches et dans la forêt de Sarralbe ; 20 km à travers les bois de Sarralbe et de Herbitzheim. Au retour, après l'effort, le réconfort autour d'une tourte au Riesling fortement appréciée.

La MJC Sarralbe dans la presse : Une MJC en bonne santé

Article RL, 28/04/2013.

"La MJC de Sarralbe, va bien, ses finances vont bien... et son moral et bon". Trois diagnostics favorables annoncés d’entrée par la présidente Andrée Schell qui souhaite cependant tisser des liens plus forts entre adhérents.

Les constats de bonne santé sont des encouragements pour toute l’équipe des bénévoles, aux yeux de la présidente de la MJC, mais ce n’est pas une fin en soi. « Nous avons de nombreuses activités qui fonctionnent bien, mais créent-elles du lien entre les adhérents ? » Des liens parfois difficiles à établir entre les 268 membres que compte l’association, d’autant plus que ceux-ci se dispersent dans les nombreuses activités.

La MJC Sarralbe dans la presse : Le rotin, un tressage qui déstresse

Article RL, 11/02/2013

Le travail du rotin reste un art créatif par excellence. L’atelier proposé par la MJC ouvre ses portes tous les jeudis, animé par Edmonde Wollenchneider. Facile à mettre en œuvre avec des garanties de réussite à court terme, le travail du rotin demande toutefois une certaine concentration.

Bernard, suite à un accident de travail, est immobilisé du bras gauche, ce qui ne l’empêche pas de participer à son loisir favori qu’il a découvert récemment lors de son séjour de rééducation au Hohberg. Une question d’adaptation : « J’ai appris à me débrouiller avec une main », explique-t-il devant son ouvrage, un cache-pot tissé avec trois fils… une difficulté supplémentaire. Son compagnon d’atelier, Jacques, a déjà plus d’ancienneté dans le métier. Panier à pain, panier à œufs, volette… De nombreuses réalisations tirées d’un livre spécialisé ont déjà vu le jour entre ses mains.

L’animatrice, tout en tressant sa corne d’abondance, prodigue les bons conseils.

La MJC Sarralbe dans la presse : Pour donner plus de couleurs aux fêtes

Article RL, 14/12/2012

Dans l’atelier du père Noël les petits lutins préparent les cadeaux.

Ici au premier étage de la MJC ce ne sont pas des gros cadeaux qui sont préparés, mais de petites attentions personnalisées issues d’un savoir faire et dont l’unique objectif est de faire plaisir.

L’atelier, dirigé par Chantal se veut créatif, faisant appel à l’imagination.

Une dizaine d’enfants découpent collent, colorient et mettent en peinture des cartes de nouvel an, des dessins pour rendre la fête plus belle.

Avec des pastels, des encres, des crayons, des ciseaux, les jeunes artistes travaillent « à la manière des impressionnistes », qu’ils prennent pour modèle pour développer l’imagination à travers la reprise de leurs modèles.

Pour ce dernier rendez-vous de l’année, le thème étant festif, l’atelier utilise beaucoup de rouge et de brillant.

Lucie travaille sur sa carte de Bonne Année pour « ma maman et mon papa ».

Claire fera la surprise à sa mamie tandis qu’Eda prépare des cartes en anglais pour ses copines.

Et pour finir l’année, un goûter attendait un étage plus bas.

La MJC dans la presse : Théâtre boudé par le public

Article du RL, 23/09/2012.

L’association Le théâtre des Petites utopies est monté sur les planches à la salle socioculturelle, devant un public clairsemé malgré la qualité artistique des acteurs.

La pièce le Grand Poucet, de Jean-Yves Picq, montre un Grand Poucet en train d’égrener les articles de droits de l’enfant comme autant de petits cailloux dérisoires, balayés, piétinés par l’avidité inexpugnable d’un monde matériel et mercantile.

Ce conte tout fiévreux d’horreur et d’ogrerie.

Poucet, d‘un regard naïf au début, a découvert la cupidité, la vénalité, la cruauté des adultes, et précisément de ses parents prêts à mettre leurs rejetons au travail, même sous-payé, pour encaisser leurs maigres salaires et… bien d’autres turpitudes.

Sous des airs de comédie grinçante, ça a été une violente mais très rieuse diatribe contre l’évolution de notre monde, ciselée, métrée et rimée en vers de mirliton.

La MJC Sarralbe dans la presse : Une Ronde ensoleillée

Article Republicain Lorrain, publiée le 18/09/2012 

C’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la septième édition de la Ronde des senteurs, organisée par Anim Com 13. Près de 380 marcheurs ont pris le départ pour une randonnée gourmande de près de 10 km.

Une nouveauté cette année, l’accueil des participants s’est fait à l’arrivée à Holving où une navette en bus a assuré le transport jusqu’au départ à Eich.

Seize associations du canton ont décidé de partager leur dynamisme et leur savoir-faire, sans oublier les nombreux bénévoles qui ont apporté leur aide à cette manifestation, le tout orchestré par Aloyse Reb, vice-président de la communauté de communes de l’Albe et des lacs.

Les premiers départs ont été donnés dès 9 h du matin, sur un tracé de 10 km, avec des départs programmés selon l’arrivée des navettes. Une balade champêtre, dont une partie a eu lieu sur la piste cyclable reliant Sarralbe à Holving et une autre partie sur des chemins agricoles.

Les différents ateliers proposés ont permis de découvrir le savoir et les activités des associations présentes.

La MJC Sarralbe dans la presse : Le printemps du Tao 2012

Article du Républicain Lorrain, 01/03/2012

Une journée zen pour se préparer aux beaux jours

Dimanche, au centre socioculturel, on tentait de retrouver son énergie pour accueillir les beaux jours, alors qu’à l’extérieur la douceur printanière commençait à se faire sentir.

La journée du Printemps du Tao se voulait zen. Une centaine de personnes est venue découvrir les bienfaits issus de l’expérience millénaire chinoise proposés dans différents ateliers tout au long de la journée. Une grande sérénité régnait au complexe où détente et relaxation étaient les maîtres mots.

Dans la salle de danse, l’auto-massage chinois animé par Christiane Barbiche connut un grand succès : un massage stimulant le visage pour activer la circulation, suivi de l’assise physique vivante qui invitait à l’écoute de son corps à travers des postures et mouvement d’adaptation.

Ainsi, en parcourant les différentes salles, les adeptes des arts chinois pouvaient s’essayer au Hatha Yoga, assister à des séances de sophrologie et de réflexologie avec massage des pieds, ou encore à des ateliers plus intimistes, "Les chemins de Qumrân" pour se pencher sur son développement personnel ou le Feng-Shui pour apprendre à faciliter la circulation de l’énergie vitale à travers le plan de sa maison.

Enfin, des ateliers plus classiques de Yoga ou de Tai-chi-chuan donnaient à cette journée une grande quiétude.

Pour rester en communion avec la nature, un repas bio était servi à midi.

Enfin, dans l’après-midi, la naturopathe Christiane Barbiche donnait une conférence sur la santé.